Accueil > Présentation > Les Services droit des jeunes

Les Services droit des jeunes

Les Services droit des jeunes (S.D.J), créés en 1978, sont agréés et subsidiés par le Ministère de l’Aide à la Jeunesse en Fédération Wallonie-Bruxelles en tant que Services d’aide en milieu ouvert (A.M.O) et particulièrement en tant que services spécialisés dans l’aide juridique à titre principal. Dans ce cadre, les services se sont fixés pour objectif de lutter contre l’exclusion sociale et de favoriser l’accès à l’autonomie des jeunes et des familles. Il s’agit de services sociaux qui assurent une aide sociale et juridique.

Une charte fondatrice qui a connu des adaptations dans un projet pédagogique fonde leur objet social : un travail d’accompagnement et des interventions qui visent à permettre aux jeunes et aux familles confrontés à des difficultés sociales et/ou judiciaires d’être pleinement informés, de réaliser des choix pour participer davantage aux prises de décisions les concernant, discuter les mesures et s’y opposer au besoin.

Les S.D.J. organisent des formations destinées aux professionnels. Les services ont acquis une connaissance utile dans des domaines spécialisés comme la protection de la jeunesse, le droit scolaire, l’autonomie des mineurs, le droit à l’aide sociale, le droit familial ou le droit des étrangers, …

Les S.D.J déploient leurs actions selon deux axes spécifiques :

• L’aide individuelle : organisation de permanences physiques et téléphoniques pour répondre aux demandes des jeunes et/ou de leurs familles. La mission individuelle s’articule entre l’information juridique claire et accessible sur les dispositions légales, la réorientation, l’accompagnement dans les démarches du jeune et/ou de sa famille qu’elles soient amiables ou judiciaires.

• L’action communautaire : à partir de l’observation de la multiplicité des situations que nous gérons, nous réfléchissons à une démarche plus globale afin de lutter contre certains dysfonctionnements de notre société (lutte contre la multiplication des exclusions scolaires, la place du mineur en justice, la lutte contre les discriminations à l’égard des enfants et des familles en situation de pauvreté, le statut de non droit des mineurs étrangers non accompagnés, …)

Les Services droit des jeunes sont subsidiés par la Fédération Wallonie Bruxelles, dans le cadre du décret du 4 mars 1991 relatif à l’aide à la jeunesse. Agréés en tant que services d’Aide en Milieu Ouvert (AMO).
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Loterie nationale