Accueil > Les Services droit des jeunes > Bruxelles > Nos journées d’études

Nos journées d’études

Les ressources des jeunes en difficulté : et le droit dans tout cela ? - 24/04/2014

Lorsque des jeunes sont confrontés à des difficultés familiales, scolaires ou avec leurs pairs, quelles sont les ressources qu’ils mobilisent prioritairement ? Quelle est la place du droit ? Comment les professionnels peuvent-ils adapter leurs pratiques en vue de leur
fournir un accompagnement optimal ? Ces questions ont guidé une recherche réalisée par le Service Droit des Jeunes de Bruxelles début 2014. Les résultats de ce travail ont été présentés lors d’une journée d’étude le 24 avril dernier. D’autres professionnels étaient présents pour partager leur regard sur le sujet.

Pour lire le compte-rendu de cette journée, rédigé par Amélie Mouton, voici le lien : Journal droit des Jeunes n° 336 -juin 2014

Sois grand et tes droits ? La majorité pénale, sexuelle, civile en question - 01/03/2016

« Cela fait plusieurs années que la question de la majorité se retrouve sur le devant de la scène politique et médiatique, mais également au centre de préoccupations d’un grand nombre de travailleurs sociaux qui accompagnent des jeunes. Régulièrement, nous sommes témoins de débats dans le cadre de propositions de loi, de réglementations prônant l’abaissement de l’âge de la majorité : cet abaissement peut concerner parfois la majorité pénale, parfois la majorité civile et même parfois la majorité sexuelle. Nous constatons toutefois que l’âge d’entrée dans la majorité est variable selon les domaines de droits concernés pouvant entraîner des incohérences, voire des incompréhensions pour tout un chacun.

Le Service droit des jeunes de Bruxelles, en tant que service d’aide en milieu ouvert spécialisé dans l’aide juridique, s’adressant aux jeunes et à leurs familles, s’est vu à de nombreuses reprises confronté à des questions relatives à la majorité dans le cadre de ses missions.

Les questions liées à la majorité sous-tendent des enjeux qui ne sont pas sans conséquence pour les jeunes en termes de droits, mais aussi au niveau social, psychologique ou philosophique. Souhaitant dépasser ce débat binaire entre POUR ou CONTRE l’abaissement de la majorité, et pour enrichir sa réflexion,
le Service droit des jeunes a souhaité consacrer une journée spécifique autour de cette thématique en y intégrant toutes les dimensions de la notion de majorité, relayées par des chercheurs de différents secteurs, des professionnels de terrain, des jeunes et des acteurs politiques ».

Pour lire le compte-rendu de cette journée, rédigé par Caroline De Man. Voici le lien : Journal droit des Jeunes n° 359 - novembre 2016

Les Services droit des jeunes sont subsidiés par la Fédération Wallonie Bruxelles, dans le cadre du décret du 4 mars 1991 relatif à l’aide à la jeunesse. Agréés en tant que services d’Aide en Milieu Ouvert (AMO).
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Loterie nationale