Accueil > Actualité > Rentrée scolaire post-confinement : que faut-il savoir ?

Rentrée scolaire post-confinement : que faut-il savoir ?

lundi 18 mai 2020

Vous êtes peut-être amenés à accompagner ou à soutenir des enfants et des jeunes dans le cadre de leur scolarité.
En raison de la crise sanitaire, nous sommes confrontés à une situation inédite entrainant beaucoup de questions pour les enfants, les jeunes, leurs parents, et les professionnels que nous sommes !

Depuis quelques semaines, nous sommes attentifs aux informations relatives à la réorganisation de l’enseignement, à l’issue de cette longue période de confinement.

Deux circulaires (7550 et 7560) ont déjà été adoptées. D’autres doivent suivre dans les prochaines semaines.

Dès lors, pour vous permettre de mieux cerner leur contenu et de pouvoir répondre aux usagers qui vous sollicitent dès maintenant, nous avons décidé de réaliser des « Flash infos » reprenant, de manière condensée, les circulaires relatives à l’enseignement, voire d’autres informations qui pourraient être intéressantes dans le cadre de la reprise de la scolarité des enfants et des jeunes.

Nous venons de clôturer un premier « flash info » (annexé ci-joint).

Rentrée scolaire post-confinement

Un deuxième « flash info » sera réalisé au début du mois de juin, voire à la mi-juin.
Lors de ce deuxième flash-info, nous vous annoncerons un rendez-vous teams ou pro-zoom pour une séance de questions-réponses avec les professionnels qui le souhaiteront.
Par ailleurs, dans le courant du mois de juin, nous allons réaliser un guide plus complet, qui se voudra pratique à utiliser, notamment dans le cadre des recours éventuels contre des décisions de Conseil de classe.

En espérant que ces outils pourront vous aider 😊 »

Les Services droit des jeunes sont subsidiés par la Fédération Wallonie Bruxelles, dans le cadre du décret du 18 janvier 2018 portant le code de la prévention, de l´aide à la jeunesse et de la protection de la jeunesse. Agréés en tant que services d´Action en Milieu Ouvert (AMO).
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Loterie nationale