Accueil > Actualité > Communiqué de presse : L’accueil des Mineurs étrangers non accompagnés : (...)

Communiqué de presse : L’accueil des Mineurs étrangers non accompagnés : chronique d’un drame humain annoncé ?

mercredi 21 octobre 2015

Le nombre de Mineurs étrangers non accompagnés n’a jamais été aussi élevé en Belgique : 25 à 30 mineurs se présentent quotidiennement au dispatching Fedasil.Leur état de vulnérabilité n’a jamais été aussi alarmant en raison de leur âge (beaucoup sont âgés de 12 à 14 ans), des suspicions de traite, des traumatismes, des troubles psychologiques voire psychiatriques… Leur parcours est marqué par une violence extrême en raison notamment de la situation désastreuse dans leur pays d’origine, leur parcours migratoire, le décès des parents ou d’un membre de la famille en Méditerranée ou ailleurs…

Le 9 octobre 2015, il ne restait que 16 places spécifiques pour les mineurs étrangers non accompagnés (MENA) dans le réseau Fedasil. Selon l’Office des Etrangers, nous assisterons encore, dans les trois mois à venir, à un accroissement du nombre d’arrivées des MENA dans notre pays. Pour pouvoir accueillir tous ces enfants, les autorités belges devront créer 120 places supplémentaires chaque mois. Si aucune place n’est créée, les MENA se verront contraints de vivre dans la rue dans le dénuement le plus complet ou dans des places pour adultes absolument pas adaptées à leurs besoins.

Il est indispensable d’éviter un drame humain. Il est indispensable de reconnaître les risques de la situation que nous connaissons actuellement. Il est indispensable d’anticiper...
Dès lors, avec le soutien de la Ligue des Droits de l’Homme, la Plate-forme Mineurs en exil vous invite à participer à sa

CONFERENCE DE PRESSE

Quand ?

Le mercredi 21 octobre 2015 à 10h00

Où ?

Rue du Boulet 22 à 1000 Bruxelles

La Plate-forme Mineurs en exil composée de 38 organisations bilingues coordonne les actions des professionnels travaillant avec les mineurs étrangers non-accompagnés (MENA) et les mineurs accompagnés de leurs parents en séjour irrégulier.
Depuis quelques semaines, la Plate-forme s’inquiète fortement quant à l’accueil des Mineurs étrangers non accompagnés sur notre territoire. Il est essentiel que tous ces enfants disposent d’un toit mais aussi d’un accompagnement adéquat eu égard à leur grande vulnérabilité : soins de santé(mentale), scolarité, soins psychologiques, accompagnement juridique ….

Contact presse :

Katja Fournier : Tél. 02/210.94.91 – kf@sdj.be – Plate-forme Mineurs en exil (30, Rue du Marché aux Poulets- 1000 Bruxelles)

Les Services droit des jeunes sont subsidiés par la Fédération Wallonie Bruxelles, dans le cadre du décret du 4 mars 1991 relatif à l’aide à la jeunesse. Agréés en tant que services d’Aide en Milieu Ouvert (AMO).
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Loterie nationale