Accueil > Thématiques > Aide et protection de la jeunesse

Aide et protection de la jeunesse

sont abordées ici toutes les questions concernant l’aide et la protection de la jeunesse : l’aide aux enfants et aux jeunes en difficulté, les SAJ et SPJ, l’intervention des juridictions de la jeunesse, la réponse aux “ faits qualifiés d’infractions ”, le placement en milieu fermé, la procédure, les recours, …

Documents associés à cette thématique

Fiches "SDJ"

  • L’Avocat : me défendre au tribunal (PDF - 3.1 Mo)

    Tu as des problèmes ? Tu dois te présenter au Tribunal de la jeunesse parce qu’on pense que tu es en danger grave ? Tu as commis un acte interdit par la loi1 ? Tu es accusé de quelque chose que tu n’as pas fait ? Tu veux te défendre et tu as besoin d’un avocat ? Tu ne sais pas si tu vas devoir le payer ou ce que tu peux lui dire ?

  • Institution Publique de Protection de la Jeunesse : je suis placé en I.P.P.J. ! (PDF - 773.4 ko)

    Tu as commis un délit (vol, coups et blessures) ? Tu vas ou tu es placé en I.P.P.J. ? A partir de quel âge peut-on y être placé ? Pendant combien de temps ? Quelle est la différence entre les sections ouvertes et fermées des I.P.P.J. ?

  • Le Service d’Aide à La Jeunesse et mes droits (PDF - 3.1 Mo)

    Tu as besoin d’aide, tu as des difficultés avec ta famille, tes parents ou ton tuteur légal ? Tu te sens peut-être en danger ? Tu t’es adressé à certains services mais personne ne t’apporte de l’aide ? Tu as entendu parler du SAJ mais tu ne sais pas ce que c’est, où le trouver, s’il peut vraiment t’aider et ce qu’il peut faire pour toi ?

  • Le tabac, l’alcool et les drogues (PDF - 484.8 ko)

    Avec des amis, nous aimons nous retrouver après les cours et les week-ends pour passer du temps ensemble. Lorsque nous allons au café, nous aimons boire un verre d’alcool et de temps en temps, nous ajoutons un peu de cannabis au tabac. Un de mes copains a eu des problèmes avec la police dernièrement. Est-ce que cela peut m’arriver à moi aussi ?

Les Services droit des jeunes sont subsidiés par la Fédération Wallonie Bruxelles, dans le cadre du décret du 4 mars 1991 relatif à l’aide à la jeunesse. Agréés en tant que services d’Aide en Milieu Ouvert (AMO).
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Loterie nationale